Chasse et approche directe

Recruter un Responsable QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement)

Personnalité et motivations pour le poste

  • 3/5 Manager
  • 2/5 Vie Privée/pro
  • 2/5 Rémunération
  • 4/5 Organisation
  • 2/5 Inventivité
  • 2/5 Compétiteur
  • 4/5 Coopération
  • 3/5 Variété
Floriane

Votre expert dans ce domaine :

Floriane Villaume floriane@keyrecrut.fr Prendre contact

Missions et compétences

Missions principales

  • Concevoir et négocier la politique qualité, sécurité, hygiène et environnement
  • Mise en oeuvre et suivi du plan d'action QHSE
  • Formation interne et animations des parties prenantes

Connaissances techniques

  • Normes de certifications : ISO 9001, ISO 14001, OHSAS 18001 …
  • Techniques d'interventions d'urgences pour incendie, accidents.
  • Notions en droit du travail, administratif, urbanisme, santé publique et environnement

Le Responsable QHSE (qualité, hygiène, sécurité et environnement), est le garant de la sécurité, de la santé et du bon environnement de travail des employés d’une entreprise. Son rôle est d’agir en amont afin de prévenir tout risques professionnels grâce à une politique QSE défini avec la direction et qu’il mettra en place à travers des plans d’actions et des formations à destination des responsables et salariés. Il est un gage de la qualité du dialogue social.

COMMENT RECRUTER UN INSPECTEUR HSE / QHSE ?

Le poste de responsable QHSE est un poste qui recouvre 4 grands domaines, les sujets et les plans d’actions à mener sont donc très larges. Dans de grands groupes et sur des sites industriels importants, il est fréquent que ce poste soit divisé en 4 parties avec différentes thématiques sur lesquelles les responsables QHSE s’appuient.

L’inspecteur HSE prévoit et négocie la politique QHSE, la met en œuvre et l’anime auprès des responsables et salariés puis évalue son efficacité. Pour réussir ces principales missions, le responsable QHSE va s’appuyer sur 3 qualités essentielles : Rigueur, aisance relationnelle et anticipation. Après avoir mis vos offres sur internet et réalisé votre sourcing, voici quelques exemples de questions à poser en entretien :

  • Quel était votre mode de fonctionnement avec le CHSCT ?
  • Combien d’inspections étaient réalisées chaque année pour identifier les problèmes et les potentiels risques ?
  • Sur une base mensuelle, connaissez-vous la fréquence des accidents de travail suivi d’arrêts ?
  • Avez-vous constaté une diminution de ces absences suite à des mesures correctives ?
  • Par an, combien de formations aviez-vous mis en place pour prévenir les risques professionnels auprès des salariés ?
  • Quelles actions aviez-vous décidé de mettre en place en matière de développement durable ?
  • Quel plan d’action avez-vous mis en place pour diminuer la consommation d'énergie ? Ou de quelle manière ce taux aurait-il pu être diminué ?

Lors de vos entretiens, préférez toujours des questions ouvertes qui évitent le biais cognitif de cadrage. Dans la mesure du possible il faut donc poser des questions qui ne donnent pas d'indications sur la réponse que vous aimeriez entendre.

LES 3 QUALITES ESSENTIELLES A VALIDER POUR UN CHARGÉ DE PREVENTION ?

  1. Rigueur pour faire respecter les normes

Responsable de la qualité, de l’hygiène, de la sécurité et de l’environnement, l’inspecteur HSE doit faire preuve de rigueur pour à veiller au respect de la politique QHSE définie avec la direction générale. Pour atteindre cet objectif, il va :

  • Contrôler la conformité des installations industrielles, des bâtiments et des procédés avec les cahiers des charges et les normes en vigueur
  • Identifier les risques
  • Prévoir les actions correctives
  • Analyser les pistes d’amélioration par rapport aux risques environnementaux
  • Réaliser des audits pour sécuriser chaque poste de travail
  • Evaluer les résultats des actions mises en place

Le rôle du responsable QHSE est donc de créer un environnement de travail sain et sécurisé. Pour cela, chacune de ses activités d’audit, de planification et de suivi doit être effectuée rigoureusement et avec constance. Ainsi, ils pourront rapidement détecter les risques potentiels et proposer des pistes d’amélioration.

  1. Aisance relationnelle pour convaincre et sensibiliser

Le responsable QHSE va concevoir la politique HSE qu’il souhaite mettre en place au sein de l’entreprise pour laquelle il travaille. Avant de pouvoir mettre en place cette politique, il va devoir la présenter et négocier avec la Direction Générale les termes de celles-ci. Pour faciliter cet exercice, il est indispensable qu’il dispose d’une certaine aisance relationnelle pour convaincre et réussir à imposer sa vision des choses auprès de ses responsables.

Lorsque la politique aura été négociée et validée, il faut la mettre en place à tous les niveaux de l’entreprise. Pour que cette mise en place soit un succès, le responsable QHSE va devoir encore une fois disposer d’un bon relationnel pour réussir à sensibiliser ses collaborateurs sur l’importance de la sécurité au sein de l’entreprise. A travers des formations et des animations, il doit convaincre chacun de ses interlocuteurs sur l’importance des actions mises en place et quant au respect des différents process.

  1. Anticipation pour prévenir les changements de réglementation

Le responsable QHSE doit avoir une vision globale et à long terme. La politique qu’il propose à la direction générale de son entreprise doit couvrir 4 grands axes ; la qualité, l’hygiène, la sécurité et l’environnement. Il doit donc pouvoir se projeter dans l’avenir et anticiper les changements de réglementation. Il doit être capable de planifier un système de management intégré sur le long terme qui prend en compte les enjeux actuels et ceux à venir.

Pour un responsable QHSE, il est important qu’il puisse se projeter dans l’avenir et anticiper les prochains enjeux tant au niveau de la qualité (amélioration continue), de la sécurité (objectif zéro accident) et de l’environnement (diminution de l’impact environnemental de l’entreprise).

COMPÉTENCES TECHNIQUES

  • Maîtrise des normes de certifications: ISO 9001, ISO 14001, OHSAS 18001, ILO OSH 2001…
  • Maîtrise des techniques d’interventions d’urgences pour incendie, secourisme et accidents
  • Connaissance de la législation en matière de droit du travail, droit administratif, urbanisme, santé publique et environnement. Suivi du document unique.
  • Connaissances générales en chimie, physique, électricité, physiologie, biologie…
  • Connaissance de base en gestion pour définir et contrôler les budgets HSE
  • Formation sécurité: BOSIET (Secours en mer, incendie, secourisme), H2S (Prévention gaz toxiques), SIAP1 (Sécurité incendie, premiers secours (ex ERP)), SST (sauveteur secouriste au travail)

Les recruteurs ont aussi regardé

Ils nous font confiance

CCI VIKIN_
RÉSEAU ENTREPRENDRE
SCHMIDT
MYCHAUFFAGE.COM
ISOLATION CONSEIL
ADEZIF
ROAV7
SEINE ESTUAIRE