Recruter un Responsable logistique (Supply Chain Manager)

Objectifs et compétences

Missions principales

  • Gérer les flux et les stocks
  • Maitriser et réduire les coûts et les délais
  • Manager une équipe

Connaissances techniques

  • Maîtrise des techniques de négociation
  • Connaissances des systèmes informatiques : GPAO et logistique
  • Expérience de l'animation d'équipes

Personnalité et motivations pour le poste

  • 3/5 Autonomie
  • 2/5 Esprit de Compétition
  • 4/5 Organisation / Priorisation
  • 4/5 Résistance au stress
  • 1/5 Financier - Economique
  • 3/5 Manager
  • 2/5 Inventivité
  • 2/5 Equilibre Vie Privée/pro

Le responsable logistique, également appelé supply chain manager ou chef de secteur logistique, est le garant des flux de marchandises, de leur réception, de leur mise en stock, de leur préparation et de leur livraison. Dans la réalisation de ces missions, il va rencontrer et collaborer avec de nombreux professionnels tels que les fournisseurs, les transporteurs et les clients avec lesquels s’engagera des négociations.  Ses objectifs sont d’élaborer la politique de gestion des flux & le planning de production ainsi qu’optimiser le stockage et la manutention.

COMMENT RECRUTER UN SUPPLY CHAIN MANAGER ?

Ce métier peut parfois s’avérer stressant donc pour travailler dans de telles situations et réussir ses objectifs, le responsable logistique va s’appuyer sur 3 qualités essentiels : Rigueur, réactivité et aisance relationnelle. Après avoir mis vos offres sur internet et réalisé votre sourcing, voici quelques exemples de questions à poser en entretien :

  • Quelle couverture de stock aviez-vous lors de votre dernière expérience ?
  • Avez-vous été amené à la modifier au cours de vos missions ? 
  • Avez-vous déjà connu une situation de rupture de stock ?
  • De quel changement êtes-vous le plus fier pour optimiser les coûts/ délais ?
  • Aviez-vous mis en place un stock de sécurité ?
  • Aviez-vous réussi à optimiser le picking pour faciliter le travail des opérateurs logistiques ?
  • Pour faciliter le travail et l’amélioration de vos opérateurs, quels indicateurs ou procédures aviez-vous mis en place ?
  • De quelle manière arriviez-vous à impliquer vos équipes dans la mise en œuvre de ces tableaux de bord ?

Lors de vos entretiens, préférez toujours des questions ouvertes qui évitent le biais cognitif de cadrage. Dans la mesure du possible il faut donc poser des questions qui ne donnent pas d'indications sur la réponse que vous aimeriez entendre.

LES 3 POINTS ESSENTIELS A VALIDER POUR UN CHEF DE SECTEUR LOGISTIQUE

  1. Rigueur pour évoluer dans un environnement mouvant

Le responsable logistique va rencontrer de nombreux imprévus et problématiques comme par exemple, le retard d’un fournisseur, camion trop petit pour la quantité de marchandises à livrer, un opérateur logistique absent et qui vont venir bousculer son organisation. Pour s’adapter à cet environnement mouvant, le chef de secteur doit être rigoureux et faire en sorte que chacun de ses collaborateurs connaisse son rôle grâce à des méthodes de travail précises pour faciliter la mise en colis et la livraison des clients. C’est également à lui de prévoir et d’organiser les livraisons en déterminant les moyens de transport les plus adaptés. 

  1. Réactivité pour satisfaire le client

Un fournisseur qui ne livre pas les stocks à temps ou des marchandises endommagées peuvent vite créer un retard dans la Supply Chain. Si un responsable logistique fait preuve de réactivité, il sera en mesure de répondre à ces types de situation et d’adapter toute son organisation pour y palier.

Cette qualité l’aidera également dans ses prises de décision afin d’optimiser la performance logistique lorsqu’un dysfonctionnement dans l’organisations sera constaté. 

  1. Aisance relationnelle pour faciliter les négociations et gérer son équipe

Un responsable de département logistique doit posséder une bonne aisance relationnelle. Au quotidien, il va être amené à rencontrer, échanger et discuter avec de nombreux interlocuteurs aux profils très divers (caristes, préparateurs de commandes, manutentionnaires, ingénieurs production, acheteurs…). Avoir une aisance relationnelle, lui permettra aussi d’être à l’aise avec les fournisseurs, transitaires, les transporteurs et enfin les clients. Il pourra entamer des négociations parfois difficiles avec plus de facilité et pourra convenir à un accord plus rapidement et qui satisfera tous les protagonistes. D’autre part, cette qualité lui sera utile pour gérer ses équipes. En effet, un chef de secteur logistique est responsable d’une équipe et dans la gestion de celle-ci, disposer d’un bon relationnel sera un avantage. Il pourra facilement être reconnu comme un élément fédérateur, faire adhérer ses effectifs aux changements qu’il instaurera.

COMPÉTENCES TECHNIQUES

  • Bonne maîtrise de l’anglais et éventuellement une deuxième langue étrangère
  • Maîtriser les outils et logiciels informatiques
  • Maîtrise des techniques du transport et connaître l’ensemble des acteurs de la chaîne logistique
  • Connaître les techniques de négociation
  • Connaître le règlement fiscal et juridique en matière de transports

Les recruteurs ont aussi regardé

Ils nous font confiance

CCI VIKIN_
RÉSEAU ENTREPRENDRE
SCHMIDT
MYCHAUFFAGE.COM
ISOLATION CONSEIL
ADEZIF
ROAV7
SEINE ESTUAIRE