Chasse et approche directe

Recruter un Magasinier Cariste

Personnalité et motivations pour le poste

  • 4/5 Besoin de sécurité
  • 4/5 Organisation
  • 3/5 Manager
  • 2/5 Reconnaissance
  • 3/5 Confiance
  • 2/5 Prendre de la hauteur
  • 2/5 Prise de parole
  • 2/5 Compétiteur
Marie

Votre expert dans ce domaine :

Marie Hauchecorne marie@keyrecrut.fr Prendre contact

Missions et compétences

Missions principales

  • Réceptionne et transporte la marchandise
  • Gère ses stocks
  • Expédie et dispatche les produits

Connaissances techniques

  • Permis Caces : R 389 de type 1 à 6
  • Connaissance informatique des outils d'aide au stockage
  • Connaissance et respect des règles de sécurité

Le métier de magasinier cariste, également appelé préparateur de commandes est en charge de la planification des livraisons, de leur réception, du stockage, du chargement et de l’expédition des marchandises. Lorsqu’un camion arrive en entrepôt ou au magasin, il réceptionne les commandes, vérifie la conformité des marchandises, trie et range les palettes selon leurs départements. Pour stocker les marchandises, le magasinier va utiliser des engins de manutention. C’est également lui qui effectuera un suivi régulier du stock.

COMMENT RECRUTER UN MAGASINIER CARISTE ?

Les objectifs et missions d’un magasinier cariste sont divers. La réception des commandes va lui demander une certaine organisation, le stockage et le rangement des marchandises une certaine précision et le chargement des colis grâce au picking une certaine rapidité. Vous l’aurez compris, pour réussir au mieux ces objectifs, le magasinier cariste va s’appuyer sur 3 qualités essentielles : Organisation, précision et efficacité. Que ce soit pour un CDI ou pour une alternance, après avoir posté vos offres sur internet et réalisé votre sourcing, voici quelques exemples de questions à poser en entretien :

  • Quelles solutions aviez vous mis en place pour optimiser votre picking ?
  • Sur quel chariot avez-vous l'habitude de travailler (fenwick, clark, manitou...) gaz, batterie ?
  • Quel était votre nombre de palettes réceptionnées et expédiées pour une semaine ?
  • Aviez-vous des réserves transporteurs, retour marchandises ou avaries ?
  • De quoi avez-vous été fier lors de vos missions en entrepôt ?
  • Pour une commande, quel était votre temps de préparation et chargement camion ?
  • Quelle était la fréquence et les causes des erreurs de stock ?

Lors de vos entretiens, préférez toujours des questions ouvertes qui évitent le biais cognitif de cadrage. Dans la mesure du possible il faut donc poser des questions qui ne donnent pas d'indications sur la réponse que vous aimeriez entendre.

LES 3 POINTS ESSENTIELS A VALIDER POUR UN PREPATEUR DE COMMANDE

  1. Organisation pour tenir à jour les stocks

Le métier de préparateur de commande ou manutentionnaire va demander une organisation stricte. En effet, la première mission du magasinier va être de réceptionner les commandes et de veiller à la conformité des marchandises. Si jamais ce n’est pas le cas, il doit rédiger les documents nécessaires. Après réception, il doit ensuite transporter et stocker les produits grâce à des engins de manutention. Il s’occupera du chargement lorsqu’un client ou transporteur viendra chercher des marchandises. Le magasinier doit également s’occuper de la gestion des stocks en notant toutes les entrées et sorties des marchandises. Actualiser régulièrement ces données lui permettra de connaître la rotation ou encore la couverture du stock pour une référence en particulier. Vous aurez bien compris, que l'organisation est une qualité essentielle pour vos candidats, pensez à orienter vos entretiens en ce sens:

  • Quelle est votre manière de gérer le magasin ou le dépôt ? Quelles étaient les points les plus compliqués à gérer dans votre poste ? Comment qualifieriez-vous l'organisation de votre dernière entreprise ? 
  1. Précision pour éviter tout accident et ne pas abimer les marchandises

Un magasinier doit faire preuve de précision et de précaution dans ses gestes quotidiens. A l’aide de chariots élévateurs et chariots transpalettes, il va transporter, manipuler et ranger des colis et palettes qui peuvent être parfois volumineuses et ce, à des hauteurs importantes. Il devra donc être attentif pour veiller à la sécurité de ces collaborateurs qui vont évoluer autour de lui.

Cette précision lui permettra également d’éviter toute détérioration des marchandises, colis et produits qu’il sera en train de stocker. Une marchandise abimée est une perte d’argent pour son entreprise donc les magasiniers doivent à tout prix éviter les accrocs.

De plus, le maniement d’engins de manutentions requière l’observation de règles de sécurité. Il sera donc important pour votre magasinier de posséder le CACES Cariste pour être informé de ces consignes.

  1. Rapidité et efficacité pour respecter les délais de livraison

Le métier de magasiner cariste va demander une rapidité dans l’exécution de ses tâches car chaque fournisseur qu’il va rencontrer aura des délais de livraison à respecter. Aujourd’hui, les métiers de la logistique sont optimisés de façon à que ces délais soient respectés. Et c’est notamment à travers le picking (action d’aller chercher les produits dans le stock pour les regrouper à l’endroit où on va les coliser) que cette optimisation va se faire pour que le magasinier adopte une logique dans son travail et ne perde pas de temps en allers-retours inutiles.

Pour optimiser son temps de travail, le préparateur de commandes devra connaître par cœur son parcours, les départements où sont rangés telle ou telle marchandise et ainsi gagner en rapidité.

COMPETENCES TECHNIQUES

  • Caces cariste : Maîtrise des différents engins de manutentions
  • Maîtrise des outils de gestion informatique
  • Connaissances des règles de sécurité

Les recruteurs ont aussi regardé

Ils nous font confiance

CCI VIKIN_
RÉSEAU ENTREPRENDRE
SCHMIDT
MYCHAUFFAGE.COM
ISOLATION CONSEIL
ADEZIF
ROAV7
SEINE ESTUAIRE