Chasse et approche directe de tous profils

Recruter un Conducteur de travaux

Personnalité et motivations pour le poste

  • 1/5 Financier - Economique
  • 4/5 Organisation / Priorisation
  • 3/5 Besoin de sécurité
  • 1/5 Equilibre Vie Privée/pro
  • 4/5 Manager
  • 1/5 Philanthropie
  • 2/5 Inventivité
  • 2/5 Esprit de Compétition
Jean

Votre expert dans ce domaine :

Jean Delcroix jean@keyrecrut.fr Prendre contact

Missions et compétences

Missions principales

  • Préparer le chantier avant le début des travaux
  • Coordonner les relations clients, fournisseurs, équipes
  • Suivre son chantier en terme de temps, qualité et de coûts

Connaissances techniques

  • connaissances de la gestion (Ms project...) et des reportings financiers
  • Normes qualité (ISO 9000...), sécurité, environnement (14001...)
  • Techniques de construction (bâtiment, génie civil...) et corps de métiers

Le conducteur de travaux, aussi appelé coordinateur principal de travaux, est responsable de la coordination d’un ou plusieurs chantiers (immeuble de logements, bâtiments public, maisons individuelles…). Il accompagne et surveille toutes les étapes du chantier depuis l’étude du dossier à la livraison de celui-ci. Il peut également, dans certains cas et notamment lorsque le chantier est important, participer à la phase audit et devra contrôler la conformité de l’ouvrage livré au regard des normes de qualité.

COMMENT RECRUTER UN CONDUCTEUR DE TRAVAUX ?

Pour réaliser au mieux ses missions et coordonner les volets programmation, mise en œuvre et gestion opérationnelle du chantier, le conducteur de travaux va s’appuyer sur 3 qualités essentielles : Organisation, réactivité et Leadership. Après avoir mis vos offres sur internet et réalisé votre sourcing, voici quelques exemples de questions à poser en entretien :

  • Quel était votre plus gros chantier ?
  • Au maximum, combien de chantiers avez-vous eu à superviser en même temps ?
  • Avez-vous déjà réévalué un dossier technique et négocier un budget plus important ?
  • Quel est l’écart délai et coût du projet le plus important que vous ayez connu ?
  • Quel process mettez-vous en place pour suivre le chantier ?
  • Lorsqu’un retard vous empêchait de livrer le chantier à temps, de quelle manière arriviez-vous à négocier des délais supplémentaires ?
  • Avez-vous déjà été sollicité pour réaliser un audit de qualité?
  • De quelle manière assurez-vous la coordination avec vos chefs de chantier ?
  • En moyenne, combien de rapports réalisiez-vous auprès du directeur de travaux ? Et auprès du client ?

Lors de vos entretiens, préférez toujours des questions ouvertes qui évitent le biais cognitif de cadrage. Dans la mesure du possible il faut donc poser des questions qui ne donnent pas d'indications sur la réponse que vous aimeriez entendre.

 

LES 3 QUALITÉS ESSENTIELLES A VALIDER POUR UN INGÉNIEUR TRAVAUX

  1. Organisation pour assurer la livraison des chantiers

En tant que coordinateur du chantier, cet ingénieur travaux doit tout d’abord préparer les chantiers. Cela signifie qu’il doit préparer les éléments nécessaires à la mise en route du chantier, effectuer toutes les opérations en amont. Il va devoir assister le directeur de travaux dans les réponses aux appels d’offres, étudier le dossier technique et réévaluer l‘étude technique (plans d’architecte, rapports d’étude, budget prévisionnel), effectuer toutes les demandes d’autorisations pour la mise en place des chantiers et contacter, sélectionner les fournisseurs et intervenants.

Ensuite, le coordinateur de travaux va devoir planifier son chantier. Il organise tous les postes de travail, vérifie les plans d’exécution des entreprises, veille aux normes de sécurité & qualité et de budget, fixe les objectifs des chefs de chantier, définit la façon dont le suivi des travaux sera effectué ou encore effectue les rapports de chantier auprès de son directeur de travaux et du client.

Ainsi pour préparer et planifier le chantier, le coordinateur de travaux devra faire preuve d’une bonne organisation, devra respecter ces différentes étapes sans en oublier pour assurer le bon déroulement de ses chantiers.

  1. Forte réactivité pour contrer les imprévus techniques et humains

Dans ce métier, les imprévus sont nombreux. Au quotidien, le chantier aura beau être préparé, organisé, il y aura toujours des aléas. Le conducteur de travaux devra faire preuve d’une forte réactivité lui permettant de s’adapter aux aléas. Une commande non reçue, des ouvriers qui n’interviennent pas, une erreur de métrage, des incidents matériels, un budget dépassé, des retards sont des impondérables inhérents à tous chantiers et qui s’avèrent être fréquents.

La réactivité de cet ingénieur travaux lui permettra également d’une part, d’anticiper les problèmes techniques et humains et d’autre part, de résister plus facilement au stress et d’évoluer plus facilement dans cet environnement mouvant et changeant.

  1. Leadership pour faciliter la gestion opérationnelle des intervenants

Cette autorité il l’aura grâce à son expertise dans le métier. Il est important pour un conducteur de travaux de connaitre tous les corps de métier qui interviennent sur le chantier. Il est préférable d'être passé par des métiers de superviseurs de travaux pour bien connaître la technique et pouvoir appuyer son autorité sur son expertise auprès de ses collaborateurs.

La gestion opérationnelle des intervenants correspond au troisième volet de la mission du conducteur de travaux. C’est le volet managérial qui implique la gestion de tous les corps de métier intervenants sur le chantier (architectes, chefs de chantier, agents de maîtrise, ouvriers). En effet, beaucoup de personnes vont intervenir à des stades différents et pour y faire des missions diverses. Le conducteur de travaux est le pivot du chantier et pour tenir ce rôle, il faut qu’il dispose d’une certaine autorité pour pouvoir superviser, contrôler et recadrer si nécessaire.

Cette autorité va être basée sur l’expertise métier. Un conducteur de travaux sera respecté s’il connait parfaitement chaque corps de métier et qu’il dispose de solides connaissances techniques (résistance des matériaux, perspective, métrage, niveaux, lasermètre…)

COMPÉTENCES TECHNIQUES

  • Très bonnes connaissances en gestion afin d’assurer un suivi et reporting financier de l’activité du chantier /maîtrise d’œuvre et maîtrise d’ouvrage
  • Capacité d’analyse pour évaluer un dossier technique et proposer des modifications techniques et financières
  • Connaissances techniques de la résistance des matériaux (RDM), des structures, de la topographie et du métrage (surfaces & volumes)
  • Maîtrise des techniques du bâtiment et de la construction
  • Connaissances du gros oeuvre et des différents corps de métier pouvant intervenir sur le chantier
  • Capacité à lire et analyser des plans
  • Maîtrise des normes qualité (ISO 9000), sécurité et environnement (140001)
  • Bases en droit du travail (règle de sous-traitance et sécurité)
  • Connaître la législation des marchés privés et publics, du contentieux, des assurances
  • Maîtrise des techniques de management

Les recruteurs ont aussi regardé

Ils nous font confiance

CCI VIKIN_
RÉSEAU ENTREPRENDRE
SCHMIDT
MYCHAUFFAGE.COM
ISOLATION CONSEIL
ADEZIF
ROAV7
SEINE ESTUAIRE