Cabinet de recrutement

Recruter un Community manager

Personnalité et motivations pour le poste

  • 2/5 Besoin de sécurité
  • 4/5 Inventivité
  • 3/5 Coopération
  • 1/5 Autonomie
  • 5/5 Vie Privée/pro
  • 2/5 Détermination
  • 4/5 Réactivité
  • 3/5 Manager
Marie

Votre expert dans ce domaine :

Marie Hauchecorne marie@keyrecrut.fr Prendre contact

Missions et compétences

Missions principales

  • Animation des communautés sur le web
  • Veille vis à vis de l'environnement
  • Rédaction de contenus

Connaissances techniques

  • Techniques de rédaction contenus SEO
  • Maîtrise des réseaux sociaux et professionnels : facebook, twitter, linkedin, ...
  • Techniques de veille : Google alertes, analytics, Xiti, Alerti...

Le Community manager ou social media manager est un véritable couteau suisse pour chaque entreprise dans le cadre de sa stratégie digitale. Son rôle est de prendre en charge et d'animer l'ensemble des espaces numériques sur lesquels se positionne l'organisation pour laquelle il travaille, le but étant d'assurer à cette dernière une image pérenne sur le web. Le travail de publication ne représente qu'une partie de son poste, il est avant tout un stratège qui planifie d'abord, agit ensuite, et enfin analyse. 

COMMENT RECRUTER UN COMMUNITY MANAGER ?

Avant tout, comme pour un rédacteur web, l'aisance rédactionnelle est indispensable pour un candidat au poste de community manager. Pour être un community manager de qualité et réussir dans ce domaine, 3 qualités semblent indispensables : l'organisation, la réactivité, et l'inventivité. Après avoir mis vos offres sur internet et réalisé votre sourcing, voici quelques exemples de questions à poser en entretien : 

  • Quels outils analytiques utilisez-vous ? (Google analytics, Google Search Console...)
  • Comment procédez-vous pour hiérarchiser les différents supports et réseaux (Facebook, Twitter, Instagram, Linkedin, Site internet...) ?
  • Quel outil de planification multi-tasking utilisez-vous pour vos publications ?
  • La quantité de membres de votre communauté est en baisse. Que faîtes vous pour inverser la tendance ?
  • Quel était le taux d'engagement moyen de vos publications ?
  • Quelles actions avez-menées en réaction à l'actualité ?
  • Quelle était l'importance (numérique) de la communauté que vous aviez à gérer dans votre dernier emploi ? 

Lors de vos entretiens, préférez toujours des questions ouvertes qui évitent le biais cognitif de cadrage. Dans la mesure du possible il faut donc poser des questions ouvertes qui ne donnent pas d'indications sur la réponse que vous aimeriez entendre.

LES 3 POINTS PRINCIPAUX À VALIDER POUR UN COMMUNITY MANAGER

  1. L'organisation pour des publications efficaces 

Loin de l'image du jeune trentenaire, un smartphone dans chaque main et twitant à tour de bras, le community manager est davantage quelqu'un qui sait s'organiser. En effet, en tant que gestionnaire des différents profils numériques de l'entreprise, celui-ci doit pouvoir s'y retrouver et faire preuve de cohérence d'une publication à l'autre. Par ailleurs chacune de celle-ci, dans le ton utilisé, dans les mots choisis, doit être fidèle à l'identité de la boite comme à la stratégie digitale qui a été décidée. Même une réponse à un client insatisfait ne peut manquer à ces critères. Les posts faits sur les réseaux ne peuvent être les mêmes s'il travail pour une célèbre marque de Fast-food ou si c'est une entité gouvernementale qui l'emploie. Le social media manager peut également se retrouver rapidement avec un grand nombre d'espaces numériques à gérer et donc avec un grand nombre de publications à poster. Dans ce cas, il est essentiel pour lui que tout soit planifié à l'avance grâce à des outils de multi-tasking comme Hootsuite ou Buffer. Ceux-ci permettent de prévoir à l'avance les posts sur les différents réseaux sociaux. 

  1. La réactivité pour interagir avec la communauté

Il arrive parfois que le community manager soit amené à sortir du plan d'action qu'il s'était fixé. L'interaction avec une communauté entraîne inévitablement quelques moments de spontanéité, voir d'improvisation. Sachant d'autant plus que le temps sur internet n'est pas le même que le temps réel. Vous prenez un peu trop de temps pour répondre à un commentaire désobligeant et c'est une dizaine d'autres commentaires du même acabit qui apparaît. La réactivité est donc extrêmement importante dans ce métier. Il faut savoir trouver le bon mot rapidement, avoir la répartie nécessaire pour répondre à chaque requête, question ou sollicitation d'une communauté qui attend des retours immédiats. Et si ce n'est pas vis-à-vis de la communauté qu'il faut être réactif, c'est vis-à-vis de la concurrence. À tout moment, le community manager doit être attentif à l'activité de celle-ci sur le web et se tenir prêt à réagir, que ce soit de manière direct ou indirect.

  1. L'inventivité afin de capter l'attention 

Pour animer des réseaux et faire vivre une communauté sur le web, il faut savoir faire preuve d'imagination. Le community manager doit sans cesse trouver des moyens captivants pour attirer l'attention des utilisateurs présents sur le web et pour engendrer de l'activité autour de la marque pour laquelle il travail. Il a donc la capacité d'être l'instigateur de nouveaux concepts qui pourront intéresser le public. Il doit également faire preuve de créativité pour trouver la formule adéquate ou la phrase opportune, jongler avec les mots n'est pas une difficulté pour lui. Enfin, son inventivité peut aussi se manifester à travers des choix ou des réalisations graphiques. L'architecture d'un profil sur les réseaux ou l'illustration d'une publication sont autant d'occasions pour son imagination de se manifester. 

COMPÉTENCES TECHNIQUES

Au-delà de ces savoirs-êtres, le candidat au poste de community manager devra également valider les compétences techniques listées ci-dessous :

  • Maîtrise totale des outils de planification multitasking : Hootsuite, Buffer, Agorapulse...
  • Maîtrise des outils de Webanalytics : Google analytics, Google Search Console, Sphinx, 
  • Maîtrise de la suite Adobe : Photoshop, Illustrator, Indesign...
  • Capacité à utiliser le Pack Office.
  • Très bonnes capacités rédactionnelles
  • Connaissances en WebMarketing : Référencement SEO, référencement SEA, Wordpress et autres CMS, A/B testing, gestion des influenceurs... 
  • Connaissances en communication : SWOT Analysis, hiérarchisation des cibles et des objectifs, branding...
  • Notions en langage du Web : HTML, CSS...

Si vous souhaitez recruter un Community Manager, Le cabinet KeyRecrut s'en occupe pour vous. N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez obtenir une aide concernant le recrutement de votre futur Social Media Manager. 

Les recruteurs ont aussi regardé

Ils nous font confiance

CCI VIKIN_
RÉSEAU ENTREPRENDRE
SCHMIDT
MYCHAUFFAGE.COM
ISOLATION CONSEIL
ADEZIF
ROAV7
SEINE ESTUAIRE